Parcourir la catégorie

Vibes Up !

Vibes Up !

La Saint/Sans-Valentin 2016

BIENVENUE et bonne lecture à tous !

 

Et voilà j’y suis … à la rédaction de mon tout premier article. Je suis vraiment excitée mais aussi et surtout un peu beaucoup émue, il me faut vous l’avouer ! En tant que projet, ce blog c’est un peu comme un bébé, « mon bébé ». Je le porte depuis plusieurs mois et mes idées se sont développées avec le temps jusqu’à la dernière minute d’ailleurs …

Et je tiens à remercier d’ores et déjà les personnes qui m’ont soutenu et encouragé dans cette voie (elles se reconnaitront!) et tout particulièrement mon frère qui a réalisé la conception du site.

Et comme la vie est parfois faite de fâcheux imprévus, le lancement du site a dû être décalé à cause d’un problème technique.

En effet, j’avais choisi de le lancer le 14 février, le jour de la « Saint-Valentin »: la fête des amoureux. Alors, remontons un petit peu dans le temps et faisons comme si nous étions le 14 (rires!). Et pourquoi cette date « clef » me direz-vous ? Attention, minute « émotion »…

La célébration de l’amour et sa symbolique me semblait être la meilleure des occasions. En effet, on en profite en général pour échanger des mots doux ou des cadeaux comme preuves d’amour à l’être aimé. Alors, à défaut de déclarer ma flamme à un homme cette année, je fais le choix de vous transmettre toutes mes passions à travers ce joli blog.

Et quoi de mieux que d’ouvrir le bal sur un sujet en plein dans l’actualité !

Pour ma part, en 2016, tout comme l’année précédente d’ailleurs, je suis célibataire ce sera donc une « Sans Valentin »!!!

De ce fait, je porte une vision toute particulière sur cet évènement, qui je dois bien vous le confessez ne ressemble plus vraiment à celle d’antan… Pour moi, la Saint-Valentin symbolisait vraiment l’amour avec un « grand A » … Et je craquais lorsque mon amoureux m’offrait des fleurs, des chocolats, des bijoux. Mais, désormais je n’ai plus du tout le même ressenti.

Pour tout vous dire, j’ai eu du mal à supporter tout ce matraquage publicitaire qui a débuté depuis une bonne dizaine de jours. Serais-ce moi qui ai changé/ mûri ou bien cela a toujours été ainsi et j’ouvre simplement les yeux maintenant ?

Pourtant, je suis une incorrigible romantique et qui plus est j’adore les coeurs (comme vous aurez pu le voir si vous me suivez déjà sur Instagram) !!! Mais, je réalise finalement que cette fête rappelle tristement aux gens seuls qu’ils n’ont personne pour partager leur vie … Alors, ami(e)s célibataires, si je peux vous donner un conseil avisé: ne déprimez-pas ! Profitez justement de cette fête pour témoigner tout votre amour à vos amis et à votre famille.

Et pourquoi pas consacrer un jour spécial pour les célibataires en France ? (Ca existe déjà en Chine: le 11 Novembre !). Je suppose ne pas être la seule à y avoir songé …

De nos jours, j’ai l’impression que la société ne nous aime pas beaucoup. Enfin, je veux surtout parler des trentenaires concernés car dans l’esprit de la société nous devrions déjà avoir fondé notre famille.

L’exemple le plus concret qui me vient à l’esprit serait : cet instant où vous êtes à une soirée … et arrive les fatidiques présentations et l’on vous pose LA fameuse question (qui fâche) sur votre statut personnel et que vous répondez « célibataire ». Les gens paraissent choqués et ils y vont chacun de leur petite remarque soit plutôt gentille « ah bon, mais comment cela ce fait ? Tu es pourtant si jolie… » soit plutôt cinglante « Tu dois être bien exigeante pour en être encore à ce stade! » et j’en passe… Alors, je clame haut et fort à toutes ces personnes que le célibat n’est pas une maladie et qu’il peut également être un choix. Je suis seule depuis plusieurs mois … Je ne dis pas qu’au début c’était facile ! Mais, simplement avec le temps, j’ai apprivoisé la solitude. Cette période m’a permis de me retrouver et de savoir où je souhaite aller dans ma vie et quelles sont mes aspirations ainsi que mes objectifs.

Lorsque l’on est en couple on a tendance à s’oublier parfois, j’entends par là perdre notre part d‘individualité … De ma courte expérience, j’en ai tiré qu’il faut apprendre à être bien avec soi-même avant de l’être avec quelqu’un. J’ai fait ce (long) travail et chaque jour je me sens mieux « dans mes baskets/escarpins! ». Désormais, j’ai cette grande fierté d’affirmer que suis épanouie dans ma vie (ça fait du bien de l’écrire!). Je cultive ma bonne humeur et mon optimisme, et tout cela je ne le dois plus à quelqu’un car ma principale source de bonheur je l’ai (enfin!) trouvée en moi.

Et le jour où je rencontrerai « la bonne personne », « mon âme soeur », « l’homme de mes rêves », appelez-le comme vous voulez, il viendra compléter ma vie (déjà bien remplie) mais il ne sera en aucun cas l’unique raison de mes sourires…

Si je me retrouve limite blasée par le côté tellement commercial de ce jour si spécial c’est sans doute dû au fait qu’il y a encore quelques années je faisais partie de l’autre « camp »… Vous savez celui des filles casées, en couple:  » les Valentines ». Certes, je suis bien consciente que tous les couples ne « marquent pas tous le coup »!!! Et souvent, ceux-là même disent qu’il n’y a pas de jour dédié pour se rappeler à quel point ils s’aiment… Donc, parmi les couples, il y a aussi des « Sans Valentin » !

La façon dont on aborde finalement ce jour dépends de notre style de vie et de notre humeur du moment … En ce qui me concerne, je reste persuadée que l’on peut prouver ses sentiments tout au long de l’année. Mais, en bonne sentimentale qui se respecte, j’aime cette idée selon laquelle on peut faire un clin d’oeil à l’amour à un « instant T ».


Et vous, qu’en pensez-vous ? Dans quel camps vous vous retrouvez le mieux  ?